Annoncé ce mardi à la barre du tribunal de grande instance de Diourbel, Habib Diabang, le faux prophète sera édifié sur son sort. Il sera finalement jugé, le 1 er juin prochain. En février dernier, le faux prophète et 5 de ces disciples du 《 Mouvement Diwanou Bamba Saliou Kara 》 , ont été interpellés autour de la Grande mosquée de Touba. Ils étaient accusés d’avoir investi le lieu pour y faire un Tawaf. Il s’en est suivi des échanges houleux et une grosse bousculade avec des disciples Mourides. Interpellés par les éléments du Commissariat spécial de Touba, les 5 disciples ainsi que leur guide ont été placés sous mandat de dépôt pour 《 rassemblement illégal, charlatanisme et profanation d’un lieu de culte présumés 》 .