Les avocats de la partie civile sollicitent la culpabilité du journaliste Madiambal Diagne et réclament 500 millions F Cfa pour la réparation du préjudice que leur client ( Souleymane Teliko ) a subi. Selon eux , l’acte matériel de diffamation est établi. 《 Il est violent . Ce sont des comportements à sanctionner jusqu’à la dernière énergie 》 , ont – ils commenté. Avant d’ajouter : 《 On a donné trop d’importance à cet homme. Il faut que Madiambal Diagne tombe sous le coup de la loi . Le délit de diffamation est constant. Heureusement, ce n’est pas avec des mensonges qu’on peut ternir l’image du magistrat Téliko. 》