Dans le cadre de cette rencontre de trois jours du 7 au 9 juin dont il présidait le démarrage officiel des travaux, Yankhoba Diattara affirme que 《 l’ abus que certains font de l’utilisation des réseaux sociaux tend à s’exacerber et si l’on n’y prend pas garde , ce phénomène peut déstabiliser notre harmonie sociale fondée sur la paix et la fraternité 》 . D’ailleurs c’est le rôle des réseaux sociaux qui 《 ne doivent pas être utilisés comme un moyen d’attenter aux valeurs morales et sociales, ils doivent être plutôt un outil privilégié pour bâtir une personnalité économique et sociale, à travers un usage responsable 》 , ajoute – t – il. Selon toujours les sources de 24 Heures, M. Diattara estime que 《 l’harmonisation et l’actualisation du cadre juridique des technologies de l’information et de la communication ( Tic ) sont devenues une nécessité absolue pour le développement de l’écosystème du numérique sénégalais 》 . Le ministre de l’Économie numérique et des Télécommunications a également cité la loi sur la cybercriminalité, celle sur la protection des données personnelles et sur la cryptologie. Pour Yankhoba Diattara, la mise sur pied d’un cadre de concertation sur l’harmonisation et l’actualisation du cadre juridique du secteur des Tic trouve tout son sens dans la mesure où elle reflète l’ambition réelle du gouvernement, déclinée dans la SN 2025 actualisée.