Le journaliste Cheikh Yérim Seck a réagi sur l’histoire de moeurs qui implique son fils Souleymane Seck, âgé de 19 ans. Il est accusé de viol, détournement et collecte illicite de données. L’élève en classe de Première a été placé hier mardi, sous mandat de dépôt. Son père s’est exprimé dans son site d’informations, Yerimpost : 《 Je m’en remets à Dieu . Je souhaite que toute ma famille traverse cette épreuve en gardant son intégrité. Je ne me mêle pas du travail de la Justice pour la manifestation de la vérité. J’ai une pensée pour la famille d’Audrey Bijard, cette amie à mon fils qui se retrouve au coeur d’un tel tourbillon. C’est tout ce que j’ai à faire comme commentaire 》 , a déclaré Cheikh Yérim Seck.