Il ne se passe quasiment plus un jour sans que les médias ne parlent de viol et pour la plupart, concernant des mineures. Ce cas – ci s’est passé dans un CEM de la banlieue dont Leral préfère taire le nom , avec un professeur d’Anglais qui a engrossé trois de ses élèves. Malgré la promulgation en janvier 2020 de la loi criminalisant le viol et la pédophilie, les prédateurs sont comme mus par un instinct de défiance envers les autorités judiciaires. Désormais, il ne se passe aucun jour sans que les médias ne parlent de viol , de pédophilie ou d’actes contre nature. Et teacher ( Monsieur ) Mbaye semble avoir d’autres techniques pour apprendre à ses élèves, les rudiments de l’anglais. Trois ( 3 ) de ses potaches, en classe de 5 e dans ce CEM de la banlieue, ont été enceintées par ses soins , selon les informations de Leral et qui ont été reprises par nos confrères de WA GRAND’ PLACE .