《 Nous unissons nos forces à travers nos cotisations pour ne dépendre de personne . Nous ne voulons pas de soutien des lobbies, nous ne voulons pas qu’on nous impose des intérêts particuliers, c’est pourquoi nous avons fait appel à tous les sénégalais qui partagent les mêmes orientations pour bâtir une force pour l’intérêt du pays 》 , a rappelé Ousmane Sonko, alertant sur toute tentative de dissolution de son organisation politique par le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome . Et d’ajouter : 《 Nous l’avons entendu proférer des menaces allant dans le sens de dissoudre le Pastef. Nous l’attendons de pied ferme 》 . Le président de Pastef, qui atteste que le mécanisme a été introduit dans les modifications de la loi pénale, persiste et signe qu’il n’y a aucun centime qui proviendrait d’un quelconque financement extérieur.