La plainte déposée par le patron de la 2 S TV, El Hadji Ndiaye, est en passe de connaître un début d’exécution judiciaire. Hier , 《 Le Témoin 》 a appris que Ndiaga Ndour, un des directeurs et responsables de la Tfm ( Télévision Futurs Médias ) a fait l’objet d’une garde à vue à la Section de recherches de la Gendarmerie de Colobane. Une information confirmée par des employés du groupe Futurs Médias qui se disent convaincus que Ndiaga Ndour pourrait bénéficier d’une liberté provisoire ou d’un contrôle judiciaire dès qu’il serait présenté au procureur de la République, ce qui devrait se faire ce matin. Les faits remontent courant juin en marge de la fête de la musique où El Hadji Ndiaye avait dénoncé ce qu’il qualifie de système frauduleux de piratage dont il était victime. Mieux, le bouillant El Hadji Ndiaye avait accusé nommément Ndiaga Ndour de la Rfm d’avoir piraté ses fréquences et de naviguer illégalement sur son satellite. 《 Depuis 2018 , ce piratage m’a causé des pertes d’images lors de plusieurs grands événements que ma chaîne comptait diffuser en direct. J’ai déposé une plainte contre X devant le Procureur 》 avait révélé El Hadji Ndiaye. C’est donc suite à cette plainte que le frère de Youssou Ndour, le propriétaire du GFM , a été placé en garde à vue par les pandores de la Section de recherches.