L’Association pour le Soutien et la Réinsertion des Détenus ( ASRED ) à travers un communiqué parvenu à Press Afrik , informe que les détenus qui étaient en grève de la faim au camp pénal ( Liberté 6 ) 《 ont décidé de surseoir à leur diéte 》 . 《 Tout les détenus isolés ont rejoint sur autorisation de l’autorité leurs chambres respectives 》 , note le document. Selon le Président de l’ASRED, Ibrahima Fall, ces détenus 《 exigent un meilleur traitement et une diligence dans leurs dossiers 》 , afin qu’ils soient jugés le plus rapidement d’autant que 《 certains ont vu leurs dossiers se perdre dans les tiroirs des instances judiciaires 》 . Concernant les conditions de détention, les détenus dénoncent le fait qu’ils purgent de très longues peines et leurs familles sont très fatiguées. Certains n’ont même plus de visite.