Selon les sources du journal 24 HEURES, les maires et acteurs politiques des différentes localités fourbissent leurs armes . C’est le cas à Thiés où Birame Souleye Diop du Parti Pastef a levé un gros lièvre en indexant une pratique pas du tout démocratique du maire de la localité, Talla Sylla. L’administrateur de Pastef et postulant à la mairie de Thiés a saisi un huissier de justice pour constater le non – fonctionnement des services de la mairie centrale de Thiés, au moment où le certificat de résidence est devenu un sésame pour s’inscrire sur les listes électorales. Le partisan de Ousmane Sonko a relevé 《 que depuis plusieurs jours les services de la mairie centrale de Thiés ne fonctionnent pas suite à une mesure qu’aurait prise le Maire ; que depuis lors aucun usager ne peut bénéficier des services municipaux même minimal, alors que les urgences et concours ou encore les électeurs désireux de s’inscrire sur les listes électorales 》 . Birame Souleye Diop de poursuivre : 《 que cette situation est d’autant plus curieuse qu’aucune mesure écrite n’est affichée devant la mairie tout au plus un agent de sécurité est posté devant l’entrée avec pour fonction de ne laisser personne accéder à l’intérieur et de renvoyer à une date ultérieure que le Maire précisera 》 .