C’est ce mardi aux environs de 9 heures au centre d’examens du collège privé Jean 23 au jury numéro 1 que les surveillants ont remarqué qu’une jeune fille a commencé à composer à la place d’une autre candidate depuis lundi. Au moment de l’émargement ce mardi , quand sa pièce d’identité scolaire au nom de la candidate titulaire, elle a enlevé la photo pour y mettre la sienne. Mais c’était sans compter avec la perspicacité des surveillants qui ont découvert le manège, suscitant des interrogations et suspicions de la part du président du jury. Le président du jury l’a pressée de questions et Kadiatou Niakhasso a fini par avouer qu’elle composait à la place de sa tante Satan Macalou, malade et qu’elle voulait l’aider. Ceuillie, la fraudeuse a été aussitôt arrêtée et embarquée au Commissariat central de Tambacounda.