Cheikh Bamba Dièye a adressé une question écrite au ministre de l’éducation nationale, Mamadou Talla . Des interrogations relatives aux 30 milliards consacrés à la confection de tenues scolaires pour les écoles du Sénégal à raison de 10 milliards par an pendant trois années. En attendant d’être édifié au même titre que nombre de Sénégalais , le député non – inscrit souligne  » l’impertinence  » de l’initiative  » dans un environnement où les abris provisoires font légion  » . Cheikh Bamba Dièye assure que le projet  » manque de pertinence dans un système où un grand nombre d’écoles manque d’eau , ne dispose pas de clôture et de toilettes fonctionnelles  » . Pire , poursuit – t – il, il ne l’es pas  » dans un contexte où les déficits en tables – bancs, enseignants et manuels demeurent criards  » . 30 milliards. C’est le montant annoncé pour mettre en oeuvre le programme. Une somme jugée faramineuse par nombre d’observateurs. Suffisant pour que Cheikh Bamba Dièye demande au ministre  » Les modalités de mobilisation de financement, la pérennisation de l’initiative, les personnes à supporter la dépense pour les années à venir, si les charges seront imputées aux parents d’élèves, aux collectivités territoriales  » , entre autres questions.