Après son face – à – face avec le procureur de Pikine – Guédiawaye, Assane Diouf a été remis en liberté. Mais , selon son avocat, Me Cheikh khoureïssi Ba, il sera jugé ce 15 septembre. Pour rappel, Assane a été arrêté pour destruction du pare – brise d’un particulier avec qui il a eu une altercation lors de son live nocturne. D’après l’avocat, 《 l’automobiliste n’a pas jugé opportun de porter plainte contre l’activiste mais sur ordre de la hiérarchie les policiers qui avaient procédé à l’interpellation des deux hommes sur les lieux ont retenu Assane Diouf qui est poursuivi du chef de destruction du bien d’autrui 》 .