Après plusieurs jours de rumeurs sur les réseaux sociaux, le ministère de la Justice a confirmé à RFI ce mercredi qu’une plainte avait été déposée à la gendarmerie contre Kouadio Konan Bertin, plus connu sous ses initiales KKB , par une chanteuse camerounaise installée en Côte d’Ivoire. Mardi , le ministre a lui aussi déposé une plainte au parquet, selon son entourage, pour des faits relevant de la diffamation et de l’escroquerie. Dans un audio diffusé sur internet il y a quelques jours, une femme présentée comme étant la plaignante affirme que le ministre l’aurait violée dans la ville de Divo ou il l’aurait emmenée de force en avril dernier. 《 Je n’ai rien à me reprocher. C’est un dossier pénal qui est entre les mains de la justice 》 , a réagi mardi soir KKB lors d’une émission politique dont il était l’invité sur la RTI .