Le ministre de l’Education nationale a pris les devants pour une année scolaire apaisée. A ce propos, Mamadou Talla a rencontré les membres des commissions éducation des institutions et le comité du dialogue social / section éducation et formation, lundi passé. Ensemble, ils ont fait le point sur la mise en oeuvre des recommandations de l’année scolaire 2021 – 2022 . Satisfait des résultats, le ministre de l’Education nationale souhaite que cette dynamique de réussite qui s’est installée au Sénégal depuis trois ans soit maintenue. Il s’agit d’une approche inclusive appréciée par les élus qui n’ont pas manqué de saluer les efforts notés dans le secteur de l’éducation ces trois dernières années, malgré la pandémie de Coronavirus. Selon le rapporteur de la commission éducation du Haut Conseil des Collectivités Territoriales ( Hcct ) , Téran Senghor, il reste maintenant à renforcer le dialogue avec les différentes parties prenantes pour créer un climat apaisé et relever le défi de l’excellence. Des recommandations ont été formulées à l’issue de la rencontre pour accélérer la mise en oeuvre des 5 priorités du ministre de l’Education nationale. Ce dernier a profité de la rencontre pour inviter les acteurs à une grande mobilisation pour rendre effectif le concept 《 Ubi tey jang tey 》 .