Ainsi s’exprime l’association des Imams et Oulémas du Sénégal au lendemain des affrontements entre les partisans de Ousmane Sonko et ceux de Doudou kâ. Dans un communiqué rendu public, hier , le bureau exécutif, a lancé un 《 appel solennel au calme , à la retenue, et au sens de responsabilité afin que la paix , la stabilité et la cohésion nationale puissent être davantage consolidées surtout à l’approche des élections locales du 23 janvier 2022 》 . Les deux camps s’accusent mutuellement. Deux blessés graves ont été enregistrés, chez les soutiens de l’opposant et ex – candidat classé 3 e à la présidentielle de février 2019.