Selon Direct News, 《 Evoquer un pseudo refus de Senelec de les recruter comme motif de leur grève de la faim traduit une volonté manifeste de cette amicale de justement s’engager dans du dilatoire et d’entretenir la confusion auprès de l’opinion publique 》 , lit – on dans le communiqué. Et la missive de poursuivre : 《 Cette action vise ni plus ni moins à mettre la pression sur Senelec pour la contraindre à procéder à recrutements iinjustifiés 》 . 《 Pour rappel, Senelec, dans le cadre de ses activités planifiées et comme plusieurs autres sociétés au Sénégal, est régulièrement appelée à faire recours à des entreprises ou GIE sur la base de contrats de prestations de services. Il revient à ces structures, sans aucune responsabilité de Senelec, de mobiliser des ressources humaines ( souvent des prestataires ) pour honorer la prestation attendue 》 , renseignent Pape Demba Bitèye et ses collaborateurs.