Alors que la pandémie de Covid repart de plus belle, Samuel Eto’o a répondu aux rumeurs d’un report de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations.

Retraité des terrains, Samuel Eto’o reste on ne peut plus impliqué dans le monde du football professionnel. L’ancien attaquant du FC Barcelone a été récemment élu à la tête de la fédération camerounaise de football et s’est exprimé au sujet de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, qui doit débuter le 9 janvier prochain.

Alors que la pandémie repart de plus belle avec l’apparition du variant Omicron, l’ancien attaquant a balayé d’un revers de la main l’idée d’un nouveau report. « Je ne vois pas pourquoi elle n’aurait pas lieu« , a-t-il d’abord lâché. « Je ne pense même pas que ce soit responsable cette façon de faire. Ou de vouloir faire« , a-t-il poursuivi dans un entretien accordé à Canal+ Afrique.

L’exemple de l’Euro

Plusieurs entraîneurs, dont Jurgen Klopp ont émis des doutes sur l’organisation de la CAN cette année, s’inquiétant de la santé des joueurs. Pour Eto’o, il s’agit d’un manque de considération envers les nations africaines.

« La Fédération que je représente défendra avec la dernière énergie la tenue de cette Coupe d’Afrique. Une excuse pour la reporter ? Laquelle ? Si l’Euro s’est joué alors que nous étions en pleine pandémie, avec des stades pleins. Il n’y a pas eu d’incidents et nous avons joué dans plusieurs villes en Europe. Pourquoi la CAN ne se jouerait pas au Cameroun ? Donnez-moi une seule raison valable », a déclaré l’ancien attaquant.

« Ou alors on est en train de nous dire que, comme on nous a toujours traités, nous sommes des moins que rien alors nous devons subir. Qu’on nous dise clairement les choses… », lance Samuel Eto’o, au micro de Canal+ Afrique.

Des mots forts et lourds de sens pour l’homme aux 118 sélections avec le Cameroun (56 buts).

 

avec (senenews.com)